BIOGRAPHIE 

2 Karine Weider.jpg
KARINE WEIDER

Les challenges et les défis caractérisent bien la personnalité de Karine Weider.

Issue d’une famille de cascadeurs au cinéma, Karine a appris qu’un challenge n’a pas d’autre alternative que d’être relevé.

C’est dans cet état d’esprit qu’elle s’est orientée vers le métier d’artiste de cirque à l’âge de 18 ans en tant qu’acrobate et échassière. 

 

Quelques années d’entrainements plus tard, son rêve se réalise. Elle réussit le casting qui l’emmène aux Etats-Unis pour travailler 1 an à Disneyworld U.S.A avec une troupe française qui compte les meilleurs échassiers répertoriés en France.

 

À son retour, elle travaille avec de nombreuses compagnies de théâtre de rue ainsi qu’avec la célèbre famille Bouglione au Cirque d’Hiver. Sa carrière d’acrobate est lancée.

 

Des personnalités telles que: François Mitterrand, La reine Elisabeth II, Jacques Chirac, François Hollande, Charles Aznavour, Johnny Hallyday, Patrick Bruel, le prince Albert de Monaco (pour ne citer qu’eux) lui font confiance en l’invitant à participer à des évènementiels prestigieux: Ouverture du tunnel sous la Manche, les 80 ans d’Aznavour au Palais des Congrès de Paris, le noël des enfants de L’Élysée, la fête du jour de l’an à Monaco entre autres.

 

Contactée par le Cirque de Paris, elle accepte le défi de devenir Madame Loyal et orchestre de main de maître "Une journée au cirque" où elle est responsable de près de  40 artistes chaque jour pendant 240 représentations.

Sa nature à valoriser les artistes s’exprime et Karine devient l’une des rares présentatrices au cirque dans ce rôle attribué d’ordinaire aux hommes.

Elle est repérée par le cabaret «Madame Loyal» qui lui propose de continuer l’expérience. Elle enchaine au cabaret.

 

Dans le même temps, Karine se forme au théâtre et décroche des rôles dans "Louis Page", "Engrenages" ainsi que dans des courts métrages. L’un deux, "Big in Vietnam", remporte le premier prix (Tiger Award) au festival de Rotterdam en 2009.

 

Le célèbre cascadeur à cheval Mario Luraschi qu’elle connaît bien lui propose de faire un numéro exceptionnel unique au monde : Karine est perchée sur des échasses de 2m10 (la tête à 3m82), et Mario s’élance au triple galop pour passer avec son cheval entre ses échasses. Frissons garantis !

Le numéro sera joué 3 fois en tout et pour tout suite à une réaction du cheval imprévisible qui manque de lui coûter la vie.

Elle devient malgré tout l’une des rares échassières à être montée à cette hauteur.

 

Karine accepte également d’être cascadeuse dans "Arthur et les Minimoys 3" de Luc Besson.

Dans un registre différent elle est aussi habilleuse au Moulin Rouge et performeuse dans une troupe de danseurs…

 

Parallèlement à cette carrière, elle apprend le saxophone alto dès l’âge de 19 ans pour intégrer le fameux big band "Urban Sax" avec lequel elle donne pendant 30 ans des concerts dans le monde entier: " Une expérience magique et inoubliable...".

En musique, elle s’intéresse aussi aux percussions brésiliennes et joue du tambourim, surdo, ganze, dans 7 groupes différents.

 

Passionnée et sans cesse à la découverte d’autres contrées artistiques, Karine réalise et autoproduit un docu-fiction au Japon "Le chemin" et un documentaire au Brésil "B3". Sa nouvelle voie se dessine.

 

Elle s’engage corps et âme dans cette nouvelle passion et se reconvertit dans la réalisation audiovisuelle en retournant sur les bancs de l’école.

 

Diplômée de l’IMCA, son court-métrage de fin d’année "Bas les masques" est sélectionné aux 6èmes rencontres des écoles de cinéma organisées par "Le berceau du cinéma" de la Ciotat et est projeté dans le plus ancien cinéma du monde: l'Éden Théâtre.

 

Aujourd’hui, elle se consacre à la réalisation de vidéos dans toute sa chaîne de production: réalisation, cadre, montage, voix off...

Karine réalise également des portraits photos pour les comédiens tout en continuant en parallèle ses métiers d'actrice, habilleuse, régisseuse, assistante mise en scène...

"Être polyvalente, artiste puis technicienne pluridisciplinaire, c'est ma force. C'est pour toutes ces compétences qu'on fait appel à moi".

 

FILMOGRAPHIE

BABEL CIRCUS
2005

Au cœur d'une forêt, dans un cirque peuplé de gens juchés sur des échasses, Joseph, un jeune homme qui lui en est dépourvu, cherche sa place. Considéré comme un enfant, méprisé par sa mère, relégué au rôle de clown, il s'interdit d'aimer une femme, Nina, la jolie trapéziste, qui le mènera pourtant sur le chemin d'un monde plus adulte: Notre monde.

babel-circus_edited_edited.jpg
BIG IN VIETNAM
2009

Un plateau de cinéma dressé dans une forêt aux environs de Marseille. Henriette, réalisatrice franco-vietnamienne, tourne "Les liaisons dangereuses", assistée par son fils Mike. Mais l'acteur principal disparaît et tout doit déjà s'arrêter. Le film perd son Valmont et à son tour, la réalisatrice déserte le plateau. Elle laisse derrière elle toute son équipe à bord d’un navire fantôme dont le jeune Mike devient l’unique capitaine. Au fil de ses errances dans la ville portuaire, Henriette découvre un monde qui lui rappelle celui qu’elle a quitté, le Vietnam. Elle y fait la rencontre d’un homme hanté par un long voyage sans retour.

big-in-vietnam_1_edited.jpg
LE CHEMIN
2013

"Le chemin" est une balade onirique à travers les enseignements du Bouddhisme de Nichiren Daishonin. Crée au Japon à l'occasion de l'inauguration du Daï-seï-do, le nouveau temple de la Soka Gakkaï (association pour la création de valeurs, de culture et de paix) le 18 novembre 2013.

Fuji Rinka_edited.jpg
B3
2016

Salvador de Bahia, au Brésil.

C'est ici que Badauê, groupe français de percussions brésiliennes, vient chaque année puiser les enseignements des maîtres du samba reggae avec la Bahia Connection.

Badauê, Bahia, Brésil: B3

S1130004.jpg
BAS LES MASQUES
2019

Marc se rend compte que sa femme lui ment.

Comment va-t-il réagir face à ce mensonge inavouable ?

P1044438 2.jpg

Festival International de Rotterdam

MEILLEUR FILM

"BIG IN VIETNAM"

Prix: Tiger Award  

6èmes rencontres des écoles de cinéma de la Ciotat

BERCEAU DU CINEMA

"BAS LES MASQUES"

Projeté à l'Eden Théâtre

Marche républicaine.jpg